LOADING

Type de recherche

Immervision, une lentille d’origine française au Pentagone

Partager

Un capteur d’origine française sur des drones opérés par les militaires américains, c’est peut-être pour bientôt. Fondé il y a 20 ans en France, le leader de la vision intelligente grand angle Immervision a été retenu par la Defense Innovation Unit (DIU) du Pentagone pour concevoir une caméra destinée à être intégrée sur un micro-drone.

Établie sous l’impulsion de Jean-Claude Artonne, ancien pilote de l’Armée de l’Air, Immervision est à l’origine de la première lentille panomorphe capable de saisir et d’enregistrer des images à 360°. Mais l’entreprise décolle réellement après son déménagement au Québec en 2003, décision qui lui permet de se rapprocher de son marché, principalement en Amérique du Nord et en Asie, et de profiter d’outils d’intégration des entreprises et d’un régime fiscal avantageux pour les activités de R&D. Des smartphones aux véhicules, Immervision s’est progressivement faite un nom grâce à plusieurs produits parmi les plus innovants du secteur, dont panomorphEYE, une caméra stéréoscopique à 180° qui s’inspire de la vision humaine.

Ces compétences uniques ont su capter l’attention de la DIU, dont le programme Blue sUAS de création d’un catalogue fédéral de micro-drones a déjà sourit au Français Parrot. Depuis septembre 2020, sa solution Parrot ANAFI-USA-Gov/mi répond, avec quatre autres systèmes, au besoin exprimé par les agences américaines pour l’acquisition de systèmes certifiés, disponibles sur étagère et peu onéreux.

Un exemple de lentille panomorphe grand angle (Crédits : Immervision)

L’InnovationLab d’Immervision y ajoutera une nouvelle caméra grand angle de vision par ordinateur optimisée pour un fonctionnement sous faible luminosité et en vol autonome. Une fois intégrée aux plateformes sélectionnées pour Blue sUAS, cette solution sécurisée et durcie combinera une résolution augmentée bord à bord et une distorsion contrôlée, garantissant une meilleure compréhension de la situation.

« Nous sommes très honorés que la DIU ait choisi l’InnovationLab d’Immervision pour créer cette caméra innovante à vision grand angle générée par ordinateur », explique Alessandro Gasparini, vice-président exécutif des opérations et directeur commercial d’Immervision. C’est un en effet un succès majeur pour ce labo lancé en juin dernier avec pour objectif de permettre aux clients de « développer leur propre propriété intellectuelle en tirant parti de l’expertise d’Immervision et des équipements optiques de pointe permettant d’analyser, de valider, de tester et de développer des solutions de vision adaptées au marché ».

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *