VBCI: et de 400!

Share

La Direction générale de l’armement (DGA) annonce livrer ce mois-ci le 400ème véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI) à l’armée de Terre. Pour mémoire, 630 véhicules ont été commandés pour l’armée de terre et le véhicule est aujourd’hui déployé au Liban et en Afghanistan.

Le premier VBCI est sorti d’usine en 2008, les derniers exemplaires seront livrés par la DGA à l’armée de Terre en 2015. Une centaine de VBCI sortent du site industriel Nexter de Roanne (Loire) tout les ans. Le programme VBCI représente au total plus de 8 millions d’heures de travail pour Nexter Systems, Renault Trucks Defense (partie mobilité) et leurs sous-traitants. La chaine d’assemblage a été simplifiée au maximum et se réalise par « kits ». Ainsi un VBCI est constitué de 150 kits livrés à Nexter, qui les monte dans son usine de Roanne. Un VBCI est réalisé en 10 jours. Un processus rapide et simple qui démontrera tout son intérêt si le blindé 8X8 venait à être choisi par les Émirats Arabes Unis, qui ouvrira en conséquence une chaîne d’assemblage locale.
Deux versions du véhicule existent pour l’armée française: poste de commandement (VPC) et  version de combat d’infanterie (VCI). La version VCI, commandée à 520 exemplaires, est équipée d’une tourelle de 25 mm et permet l’emport de onze soldats.

 

Le VBCI « Félinisé »

 

Par ailleurs, la DGA livrera à l’armée de Terre avant la fin 2012 le premier VBCI adapté pour un groupe de soldats équipés du système FELIN (fantassin à équipements et liaisons intégrés) de Sagem. Ceci permettra aux combattants de recharger les batteries d’alimentation de leur système. A noter que l’utilisation du réseau de communication FELIN est possible à l’intérieur du VBCI. Le système compatible FELIN a déjà été installé sur des véhicules de l’avant blindé (VAB) pour l’Afghanistan.

 

Avec ses 30 tonnes, le VBCI atteint une vitesse de pointe de 100 km/h, il est aérotransportable en A400M. Il offre un haut niveau de protection, dont un système de filtration NBC. Il est équipé d’un blindage résistant aux tirs de moyen calibre et aux éclats d’obus ainsi qu’aux mines et IED.

 

crédits photo: DGA