Un successeur pour le Blackhawk…

Share

La future bête de somme de l’US Army Aviation pourrait donc ressembler à cela : un appareil à rotors basculants, sur le modèle du V22 déjà utilisé par l’US Air Force et les Marines. C’est du moins le souhait de l’hélicoptériste américain Bell, qui a dévoilé hier son projet de V-280 « Valor ». Un appareil qui sera offert dans le cadre du programme de démonstrateur technologique « Joint Multi Role/Future Vertical Lift ». Pour faire court, il s’agit de préparer un successeur à l’UH-60 Blackhawk qui fait les beaux jours de l’US Army (entre autres utilisateurs) depuis bientôt 35 ans.

Pour son futur hélicoptère, l’US Army a clairement expliqué qu’elle souhaitait des performances en forte augmentation par rapport aux appareils déjà en service. Ce but ne sera atteint que par une rupture technologique majeure, et c’est bien cette carte qu’entend jouer Bell, avec en premier lieu une vitesse de croisière très élevée pour un appareil à décollage et atterrissage vertical : 518 km/h (soit 280 kt, d’où le nom de  l’appareil).

Cette vitesse pourra être atteinte en utilisant le concept du rotor basculant, en mode hélicoptère pour les décollages et atterrissages, et en mode avion pour le vol de croisière. A la différence du V-22, les moteurs seront fixes en bout d’aile, seul le rotor changeant de position suivant les phases de vol. Un choix porteur de  plus de simplicité technique par rapport au V-22 promet Bell.

Dans la compétition à venir, Bell se heurtera à deux autres poids lourds américains, Boeing et Sikorsky qui ont décidé de faire équipe pour ce programme. La rupture technologique sera aussi au rendez-vous chez eux avec une solution « compound » (hélice propulsive et rotors contrarotatifs) pour donner une plus grande vitesse horizontale. Cette technique est développée par Sikorsky avec son programme X-2 et sa proposition de S-97 Raider pour le programme Armed Aerial Scout de l’US Army.

Un premier vol des démonstrateurs du Future Vertical Lift est attendu pour 2017, avec une entrée en service opérationnel aux alentours de 2030. 

1 Comment

snmp 12 avril, 2013 - 20:56

Il y a aussi le X3 d’Eurocopter qui possède une Usine

Post Comment