Le NH90 bientôt dans l'armée de terre

Share

L’armée de terre française va recevoir son premier hélicoptère de transport de dernière génération fin décembre. Cette machine, dont la version terrestre est désignée TTH pour Tactical Transport Helicopter vient tout juste de recevoir sa qualification finale (« FOC » pour Final Operational Capability). En clair, l’ensemble des systèmes de l’appareil est maintenant validé. Ce label signifie que les machines seront dorénavant toutes livrées au standard de série et prêtes à partir en opération, après la période d’acceptation par chaque pays.

En France, c’est la la Marine qui a été servie la première et qui dispose déjà de 6 hélicoptères NFH (Nato Frigate Helicopter) adaptés à leur vocation marine. L’armée de terre, quant à elle, va commencer à prendre livraison des siens fin décembre. Baptisé Caïman pour les forces française, l’ALAT doit au total disposer de 68 machines, avec une entrée en service annoncée pour 2013. Remplaçant les vénérables Puma à bout de souffle, ces Caïmans sont particulièrement attendus, l’ALAT ayant été très sollicitée ces dernières années (en Afghanistan, un théâtre particulièrement éprouvant pour les hélicoptères, mais aussi en Libye, Côte d’Ivoire, Sahel…).

Premier hélicoptère de transport pourvu de commandes de vol électriques, le Caïman est destiné à faire du vol tactique. Grâce à ses deux moteurs puissants, il peut évoluer à très basse altitude et à très grande vitesse (300 km/h) de jour comme de nuit et par tout temps, ce qui n’est pas le cas de la génération précédente. Destiné au transport de troupes et de matériels, il remplira aussi des missions de Search and Rescue (SAR) et Combat SAR (sauvetage en zone de combat) ainsi que des opérations spéciales. Il peut recevoir divers types d’armements: mitrailleuse de 12.7 ou 7.56 montée sur affût, voir des pods canon de 20 mm. Grâce à ses systèmes intégrés, le Caïman présente une signature radar et thermique très réduite par rapport à ces prédécesseurs. Il peut accueillir jusqu’à 20 soldats équipés et dispose d’une rampe arrière pour embarquer de lourdes charges ou de petits véhicules.

Aujourd’hui 83 NH90 en différentes versions ont été livrés par NH Industries à plusieurs pays. Mais, crise financière oblige, les commandes de certains États devraient s’effondrer. Que l’on pense à la Grèce, qui a déjà réceptionné deux machines, à l’Italie ou à l’Allemagne qui vient d’annoncer une diminution importante de sa commande…

1 Comment

L’ALAT reçoit son premier Caïman demain | FOB - Forces Operations Blog 21 décembre, 2011 - 8:22

[…] que l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT) va prendre possession de son premier NH90, baptisé Caïman pour l’armée française. Des pilotes de l’armée de terre décolleront de Marignane, de la piste d’envol de […]

Post Comment