Et de douze pour l'Armée des Champions!

Share

Le contingent militaire (l’Armée des Champions) de la délégation française aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, qui viennent tout juste de se clôturer, peut être fier des 12 médailles apportées à la moisson française, qui totalise non moins de 42 récompenses.
 
En plus de celles dont nous vous parlions les 15 et 10 août, deux médailles supplémentaires, l’une d’argent et l’autre de bronze, ont été décrochées par le brigadier-chef Elodie Clouvel en Pentathlon Moderne et par le quartier-maître Camille Lecointre et le matelot Hélène Défronce en voile dans la classe du dériveur double 470.
 

Le brigadier-chef Elodie Clouvel, vice-championne olympique et vice-championne du monde du Pentathlon Moderne


 
Clouvel a démarré sa carrière sportive comme nageuse. Mais n’ayant pas été choisie pour intégrer l’équipe française de natation des JO de Pékin en 2008, elle a répondu favorablement à une invitation de la Fédération française du Pentathlon et alors, a tout juste 20 ans, elle découvre pour la première fois l’escrime, l’équitation et le tir. Elle eut quatre ans pour se préparer à ces nouvelles disciplines pour les Jeux olympiques de Londres où elle termine à la 31e place.
« Ces quatre dernières années, je me suis donc évertuée à construire des bases solides pour aller chercher cette médaille olympique mais je sens que je ne suis pas à l’apogée. Il y a des trucs qu’il faut que je maîtrise davantage. J’ai envie d’aller chercher plus loin et plus haut », dit-elle. Nous pouvons donc nous attendre à la revoir aux Jeux de Tokyo en 2020 !
 

Le quartier-maître Camille Lecointre (gauche) et le matelot Hélène Defrance (droite) ramènent une médaille de bronze à la délégation française de voile, qui, grâce au quartier-maître Charline Picon (championne olympique en RS:X féminin) et au civil Pierre Le Coq (médaillé de bronze en RS:X masculin), réalise sa meilleure olympiade depuis 24 ans
(Crédit photo: AFP/William West)