LOADING

Recherche

Tourelle contre tourelle

Partager

La guerre des tourelles aura bien lieu! Et les candidats affûtent leurs armes. Pour la première fois, les deux propositions de tourelles pour le prochain programme français de l’EBRC (Engin Blindé de Reconnaissance au Combat) qui doit venir remplacer les vieillissant AMX10RC, étaient visibles sur les stands de Nexter et celui de Panhard durant le salon Eurosatory qui a fermé ses portes vendredi. Pour l’instant une seule certitude, cette future tourelle doit s’articuler autours du canon de 40 mm de CTAI (JV Nexter et BAE System), le nouveau calibre sélectionné pour le programme anglais FRES et l’EBRC français.

 

Nexter dévoilait donc à Eurosatory pour la première fois sa solution, une tourelle deux-hommes, la 40CTA. La tourelle est 100% numérique (capable de gérer une défaillance ou panne d’un des systèmes). Lancée il y a 18 mois, la tourelle « made in France » a fait l’objet d’un contrat accordé par DGA de réduction de risque. Nexter fini de plancher sur sa 40CTA et la livrera à la DGA à la fin de l’année pour une période d’évaluation de 6 mois.

 

La 40CTA (Cased Telescoped Armament) est conçue autour d’une architecture vetronique ouverte et modulaire permettant une vision à 360 degrés (caméras TV, IR, thermique, avec des écrans semi-HD). L’armement est constitué du canon de de 40 mm (portée 1500 mètres) ainsi que de deux pods missiles MMP (Missile Moyenne Portée, en développement par MBDA). Munie de ces deux systèmes, la tourelle blindée (niveau 5 en frontale) permettra des missions proches de celles d’un char lourd. A savoir une haute puissance de feu (le novateur 40 mm offre des effets terminaux équivalents à ceux d’un 90 voir 105 mm) tandis que les missiles permettent de détruire des chars à des longues portées (4 km). Ce dernier missile MMP (MBDA) offre divers types de tirs : soit « tir et oubli » (permettant aux véhicules d’engager une cible et de quitter sa position sans devoir guider le missile); soit de le guider jusqu’à la cible (via une fibre optique). Le MMP pourra aussi engager des cibles au delà de la vue directe (TAVD), guidé par vidéo, soit sur positions GPS. La tourelle Nexter dispose également d’une mitrailleuse 7.62 mm munie d’une visionique qui sert en même temps de viseur numérique au chef de char (Sagem). Le dispositif de vision proche est lui réalisé par Optsys (filiale Nexter) et Bertin. 

Non loin du stand Nexter, c’est sur le démonstrateur Sphinx 6X6 de Panhard que l’on pouvait voir ce que sera le concurrent de la tourelle Nexter. Panhard joue la carte franco-anglaise, et reprend celle développée par Lockheed Martin, également construite autours du 40 mm, et sélectionné par le MoD britannique pour ses programmes Warrior et Scout.

 

La tourelle de Nexter pèse 5,5 tonnes en ordre de combat tandis que la solution de Lockheed atteint les 6 tonnes, ayant fait le choix d’offrir plus de place à l’intérieur. Un poids qui n’est pas un problème pour les britanniques, le véhicule Ascod (programme Scout FRES) pesant plus de 40 tonnes. L’EBRC lui devrait avoisiner les 25 tonnes. Panhard annonce avoir avec Lockheed adapté la tourelle pour un format plus léger, proche des 4 tonnes, probablement au prix d’un blindage moindre. Montée sur le Sphinx, l’engin et son armement ne pèserait que 16 tonnes. L’optronique et les viseurs sont fournis par Thales. Intégrant elle aussi le MMP, Panhard annonce avoir un contenu à 50% français. 

 

Panhard étant en train de passer sous le giron de Renault Trucks Défense (les dernières rumeurs évoquent une annonce d’ici quelques semaines), c’est une compétition entre les deux grands industriels du terrestre à laquelle on devrait assister, et qui collaborent par ailleurs sur le programme VBMR!

 

Photos: Tourelle de Nexter et Sphinx de Panhard (crédits: Guillaume Belan)

Tags:

1 Commentaire

  1. Tromxuanoc 18 juin, 2012

    Le CTA 40 a déjà été testé sur la Sagaie mais le calibre et les dimensions de la tourelle ne plaisaient pas aux puristes-tankistes de Chaumur, adeptes de la chenille et des 120mm. En ce qui concerne la balistique du 40mm CTA il est nettement plus proche du 105 OFL que du 90.

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *