MSPO 2015 : Opération séduction pour Airbus Helicopters

Share

Ils s’appellent Caracal, Tigre et…H145M, et l’on ne voit qu’eux ici en Pologne, au 23e salon MSPO. Difficile de passer à côté de ces trois fleurons de l’aéronautique de défense française, habilement mis en valeur à l’entrée du troisième plus grand salon de ce type en Europe. Une fois encore, le constructeur français positionne magnifiquement ses pions sur le grand échiquier polonais, au point d’occulter de prestigieux concurrents, tels que Boeing, dont les fameux Apache et Black Hawk ont pour voisin principal le parking des exposants.

Le Tigre HAD, en lice pour le pogramme « Kruk »


 
Airbus Helicopters entretient en effet des rapports étroits avec la Pologne, le constructeur collaborant depuis une décennie avec de nombreuses universités du cru. L’hélicoptériste a également ouvert en février dernier un nouveau centre de recherches & développement à Lodz.
 
La présence du couple Caracal-Tigre n’est évidemment pas anodine, Airbus ayant proposé ses plateformes pour deux programmes d’armement majeurs.
 

Le H225M Caracal, en vadrouille à Kielce


 
Bien que traversant une zone de turbulence, le contrat pour la livraison d’une cinquantaine de Caracal pourrait néanmoins être proche du dénouement, le ministère de la Défense polonais ayant depuis activement défendu l’intégrité du processus de sélection. Vu la confiance affichée par Airbus Helicopters ici à MSPO, il ne fait presque aucun doute que le H225M prendra prochainement possession du ciel polonais.
 
Autre programme, autre « animal » : un Tigre HAD a également pris ses quartiers à Kielce. Une semaine après un premier vol de démonstration à Varsovie, le Tigre s’affichera toute la semaine en statique. À côté du T129 ATAK de Turkish Aerospace Industries et le célèbre Apache de Boeing, Airbus Helicopters prend également au sein du très disputé programme Kruk (« Corbeau »), destiné à doter la Pologne d’un nouvel hélicoptère d’attaque (30 à 40 hélicoptères devraient être achetés). Fort de ses succès à l’export précédents et de l’expérience acquise en opération par les Tigre français, Airbus pourrait également s’appuyer sur l’installation d’une chaîne de montage en Pologne afin de décrocher ce contrat estimé à plus de 2 milliards d’euros.
 

La Bundeswehr et la Marine Thaïlandaise recevront prochainement le petit dernier de la gamme militaire d’Airbus Helicopters, le H145M


 
Enfin, Airbus à également emporté son petit dernier dans ses bagages, le H145M (anciennement EC645 T2). Version militarisée du H145, ce nouveau venu dans la gamme militaire du constructeur peut être équipé d’équipements de mission, notamment d’un canon latéral monté sur pivot ; il peut transporter des armes sur des mâts multifonctions ; des capteurs électro-optiques/infrarouges avec moyen de repérage d’objectifs ; ainsi que des solutions d’avionique militaire pour les communications, la navigation et la gestion de vol. La Bundeswher, premier client du H145M, devrait recevoir ses premiers appareils d’ici la fin de l’année, tandis que la Thaïlande, qui vient à peine de prendre livraison de quatre…Caracal, recevra ses premiers exemplaires en 2016.
 
Que ce soit en Pologne ou ailleurs, Airbus Helicopters joue donc plus que jamais dans la cour des grands.