MBDA en lice pour fournir les futurs MANPADS indiens

Share

Si MBDA fait figure d’outsider en Inde, le missilier européen devient néanmoins de plus en plus visible. Surfant sur les gros contrats remportés par des industriels français (Exocet pour les sous-marins Scorpène, Mica pour les Mirage 2000 sans oublier la « suite missiles » pour le Rafale en négociation), MBDA répond en parallèle à d’autres appels d’offres et assoit progressivement sa présence. Avec près d’une trentaine de campagnes, le missilier vient bouleverser les deux industries traditionnellement établies ici, à savoir les russes et les israéliens (l’Inde est le premier client de l’industrie israélienne).

 

Sur le domaine terrestre, un des plus gros marché en cours est le besoin indien d’acquérir des MANPADS (Man Portable Air Defense Systems), soit des missiles sol-air courte portée tiré à dos d’homme. Le marché potentiellement est énorme: plusieurs dizaines de milliers de systèmes doivent être achetés par les trois armées (terre, air et marine)! Les indiens utilisent le système vieillissant Igla russe.

MBDA est en compétition avec son système « tir et oubli » Mistral, à guidage infra-rouge de 6 km de portée. Déjà vendu à près de trente pays, dont la France, MBDA compte sur le fait qu’il a déjà vendu le missile Mistral aux indiens dans sa version air-air ATAM, en cours d’intégration pour être tiré depuis les hélicoptères HAL Dhruv. Vu qu’il s’agit du même missile, MBDA met en avant la communalité, et propose une seule ligne de production in Inde pour les deux besoins. La campagne d’essais est en cours et la première tranche, qui pourrait être décidée rapidement, doit concerner plusieurs milliers de missiles.

 

Autre compétition à laquelle participe MBDA, le missile antichar tiré depuis hélicoptères le PARS 3, qui est déjà en service sur l’hélicoptère Tigre allemand. Les indiens souhaitent disposer d’un antichar sur leur hélicoptères Dhruv. La campagne d’essais doit débuter cette semaine.

 

A noter que MBDA fournit déjà à l’armée indienne des missiles anti-chars Milan 2T, qui sont produits sous licence en Inde. Afin de mettre toutes les chances de son côté, le missilier mise sur ses partenariats avec l’industrie locale. Déjà proche de BDL (Bharat Dynamics Limited), MBDA aurait engagé engagés des contacts avec d’autres industriels locaux. Un passage obligé, qui peut s’avérer payant. Tant les prospects sont nombreux…

(crédits photo: MBDA)