L'Irak reçoit ses derniers chars Abrams

Share

L’armée de terre irakienne a réceptionné fin de semaine dernière les neuf derniers chars de combat Abrams, a confirmé l’ambassade américaine à Bagdad. Il s’agit de chars Abrams américains au standard M1A1. Au total l’armée irakienne dispose maintenant de 140 chars lourds. Cette acquisition, qui s’élève à 860 millions de dollars, a été financée pour moitié par les autorités irakiennes et pour l’autre grâce à l’aide financière américaine.

Ces chars équipent les unités de la 9ème division blindée irakienne et notamment les deux régiments blindés de la 34ème brigade basée à Tadji et ceux de la 36ème brigade, dont l’un des régiments est déployé à al Qaim, le long de la frontière syrienne.

Ces dernières années, Bagdad a prévu de dépenser pas moins de 12 milliards de dollars pour le réarmement de son armée. Un plan largement financé par le soutien américain afin de reconstruire la nouvelle armée post-Saddam. Outre les 140 chars lourds Abrams, ce vaste plan concerne l’ensemble des forces irakiennes dont l’armée de l’air avec des avions de combats, à savoir des F16 américains, mais aussi les forces navales…

Depuis le retrait des dernières troupes américaines l’année dernière, Washington conserve sur place environ 230 soldats afin d’assurer la formation des soldats irakiens.