"Campagne double" pour l'Afghanistan: les détails

Share

Le décret a été publié le 9 novembre dernier: les soldats français engagés en Afghanistan depuis 2001 bénéficieront du régime de  la « campagne double », soit un supplément de pension « dû aux conditions particulières d’engagements ». En clair, pour 6 mois d’opérations, la pension accordée sera de 18 mois (1 mois = 3 mois). Il s’agit d’une mesure de bonification pour le calcul des points de retraite des soldats, et non pas de la solde.

Cette mesure est donc rétroactive, prenant effet depuis les premiers engagements en octobre 2001. En 10 ans d’opérations, c’est 50 000 militaires qui se sont succédé sur ce théâtre. Elle s’applique aux soldats de l’ensemble des forces: terre, air, mer et gendarmerie.

Les conditions

Afin de pouvoir bénéficier de ce supplément de retraite, il faut que le combattant ait rencontré au moins trois actions de combat en 1 mois. Donc trois expositions au feu sur une période de 30 jours, cette période ne correspondant pas à un mois calendaire. Pour les unités dites « combattantes » donc qui sortent des bases pour des missions de combat (patrouille…) : si un soldat a connu le feu trois fois en un mois, c’est alors l’ensemble des soldats composant l’unité organique engagée dans l’action, qui bénéficie de cette mesure. Pour les individus considérés comme « non-combattant », par exemple des équipes de reconstruction et autres personnels engagés dans des fonctions diverses mais non combattantes, le règle de la double campagne ne s’applique pas, donc régime campagne simple, à moins que l’individu ait rencontré des actions de feu, auquel cas la bonification s’applique pendant le temps de l’action. Enfin, Pour les blessés par action de combat, ils bénéficient automatiquement de cette bonification.

Cette règle vise à compenser les préjudices subis lors d’opex. Rappelons qu’il existe trois régimes : demi-campagne, campagne simple et campagnes double. Jusqu’à présent, l’Afghanistan, était considéré comme « campagne simple », donc une année passée sur le terrain vaut une année de bonification, soit deux ans de service

Jusqu’ici, le bénéfice de la campagne double ne pouvait être octroyé aux militaires participant aux opérations extérieures que dans le cas où une guerre était déclarée. Une modification du code des pensions civiles et militaires de retraite a donc été nécessaire, ce qui a été fait le 5 novembre dernier. Aujourd’hui le bénéfice de la campagne double peut donc être accordé pour des « opérations qualifiées d’opérations extérieures », donc sans qu’une guerre soit déclarée, ce qui est le cas pour l’Afghanistan.