Draguignan : le musée de l’artillerie en pleine mutation

Share


Installé dans l’enceinte de l’Ecole d’Artillerie de Draguignan, le musée connait actuellement d’importants travaux. Les premiers coups de pioche ont été donnés en septembre dernier, avec deux objectifs en ligne de mire : accueillir le public plus aisément et offrir des surfaces d’exposition supplémentaires. Pour répondre au premier point, le musée va se doter d’une ouverture directe sur le domaine public avec un parking permettant de recevoir voitures particulières et autocars. Le musée sera isolé du reste de l’enceinte militaire et offrira un accès pour les personnes à mobilité réduite. Jusqu’à présent, les visiteurs devaient se faire badger au poste de garde de l’Ecole, ce qui compliquait singulièrement les visites… Pour ce qui est des surfaces d’exposition, le musée va gagner environ 1000m2 grâce à un ingénieux tour de passe-passe : la passerelle de 110m de long et 7m de large, reliant en pente douce le nouveau parking au premier étage du musée, servira également de lieu d’exposition. La première moitié de cette passerelle sera non close mais couverte et elle sera posée sur le sol. Des matériels lourds pourront y être présentés. La seconde partie qui s’élèvera progressivement jusqu’au bâtiment actuel sera fermée et  accueillera une exposition permanente expliquant l’artillerie de l’antiquité à nos jours en différents tableaux. Chaque tableau, sur une surface d’environ 80m2, présentera une pièce majeure, sa munition, et son environnement technique et historique. Ouverture prévue de cette extension : décembre 2012. FOB reviendra prochainement dans le détail sur le musée de Draguignan avec une interview de son conservateur, le lieutenant-colonel Philippe Guyot.

Photo : le musée de l’artillerie (crédit Frédéric Lert)