Deux légionnaires tués en Kapisa.

Share

Ce matin, un homme portant un uniforme de l’armée nationale afghane et présent sur une position française a délibérément tué deux sous-officiers du 2ème régiment étranger du Génie au cours d’une mission d’appui en vallée de Kapisa. Les insurgés ont revendiqué cet acte qui s’apparente à un attentat, indiquant que l’homme concerné était ensuite « mort en martyre ». Ces deux nouvelles victimes portent à 78 le nombre de soldats français tués en Afghanistan.

« Il s’agit d’un incident isolé qui ne remet en aucun cas en cause le processus de transition initié visant à confier les responsabilités de sécurité à l’armée nationale afghane » a affirmé le ministre de la Défense Gérard Longuet dans un communiqué.

Que les soldats afghans ouvrent le feu sur les troupes de l’ISAF n’est pas chose courante, mais il ne s’agit pas non plus d’un fait nouveau. La semaine dernière, le jour de Noël, un soldat afghan a été tué après avoir ouvert délibérément le feu sur des soldats américains. Les Britanniques ont également payé un lourd tribu à ce genre d’action difficile à parer : deux soldats britanniques ont été blessés en 2008 par le tir d’un soldat de l’ANA. L’année suivante, cinq autres présents sans arme dans l’enceinte d’une base avaient été abattus par un policier afghan. Le 13 juillet 2010 enfin, trois soldats britanniques ont été tués et quatre autres blessés par le tir d’un soldat afghan. 

1 Comment

Quatre morts en Afghanistan, les opérations sont suspendues (MàJ) | FOB - Forces Operations Blog 20 janvier, 2012 - 14:06

[…] attaque rappelle celle du 29 décembre, où deux légionnaires avaient trouvé la mort dans des circonstances similaires. Cette attaque porte à 82 le nombre de soldats français mort en […]

Post Comment