CILAS poursuit son aventure européenne grâce au FEDef

Share

L’aventure européenne continue pour CILAS. Ce spécialiste français des systèmes laser pilotera  la suite d’un programme désormais financé par le Fonds européen de la défense (FEDef) et visant au développement d’armes laser de forte puissance. 

Après TALOS, place à TALOS 2. Soutenu en 2018 par le mécanisme précurseur d’action préparatoire concernant la recherche en matière de défense (PADR), le projet « Tactical Advanced Laser Optical Systems » s’est achevé avec succès l’an dernier. Fort des premiers résultats encourageants, l’Europe maintient l’effort en conservant CILAS pour chef de file. 

À changement de programme, changement d’échelle. Après les 5 M€ octroyés par le PADR, TALOS 2 bénéficiera cette fois d’une enveloppe de 25 M€ du FEDef. De quoi financer trois années supplémentaires de développement des connaissances, d’études et de travaux de conception en rehaussant d’un cran – voire de plusieurs – le degré d’ambition. 

Quand TALOS entendait défricher le terrain et préparer la suite, TALOS 2 annonce le développement d’armes laser « entièrement européennes » de la classe 100 kW d’ici à 2030, soit 50 fois la puissance du laser HELMA-P conçu par CILAS pour le ministère des Armées. Un objectif clair qui passera par le développement de deux démonstrateurs de sources laser de 1 μm à forte puissance. Le consortium simulera également des méthodes combinant des sources laser de 2 μm.

TALOS 2 entend par ailleurs répondre à l’enjeu industriel par la mise sur pied d’une chaîne d’approvisionnement européenne pour les sources laser de 1 et 2 μm. Il s’agira enfin de déterminer les effets de ces systèmes sur les cibles et d’écrire une feuille de route pour les étapes à venir. 

Racheté en 2022 par MBDA et Safran Electronics & Defense, CILAS emmènera une équipe de 16 entités en provenance de huit pays. Plusieurs acteurs de TALOS, dont MBDA France et l’ONERA, sont reconduits et rejoints par quelques grands noms de la filière européenne, à l’image de Thales et de la division munitionnaire du groupe allemand Rheinmetall.

Crédits image : Team TALOS