Afghanistan : retrait mesuré des Britanniques

Share

Le ministre britanniques de la Défense l’a officiellement annoncé : le coup d’envoi du retrait britannique en Afghanistan est donné avec le retour prévu des 500 premiers soldtas, issus de troupes combattantes et du soutien logistique. Les effectifs britanniques devraient ainsi passer de 9500 à 9000 d’ici la fin de l’année. Londres prévoit en revanche de garder des troupes combattantes jusqu’à la fin 2014, date à laquelle le transfert de compétence se fera définitivement de l’Otan vers l’armée nationale afghane (ANA). Selon Philip Hammmond, ce premier mouvement de retrait est rendu possible par la montée en puissance de l’armée et de la police afghane : dans les six derniers mois, pas moins de 36 bases avancées et points de contrôle ont changé de mains dans la province du Helmand, passant sous contrôle afghan. Deux cents autres soldats britanniques devraient être transférés de missions de combat vers des missions de support.

Pour appuyer ses déclarations, Philip Hammond citait le succès d’une récente opération de « nettoyage » menée par l’ANA dans le Helmand, au cours de laquelle 44 IED ont été neutralisés, sept ateliers de fabrications de bombes et 145 kg d’explosifs découverts. On peut se féliciter des bons résultats de l’opération ou s’inquiéter du niveau d’activité des insurgés, c’est au choix…

D’autant que les forces de sécurité afghanes présentes dans le Helmand devront faire face, dans les mois à venir, au retrait des 16.000 Marines installés dans la région. Pas sûr dans ces conditions que les succès tactiques obtenus sur le terrain par les forces britanniques soient longtemps préservés…

Illustration : soldats britanniques en Afghanistan (photo F. Lert)

1 Comment

Afghanistan : retrait mesuré des Britanniques » Unicomm News 14 mai, 2012 - 16:03

[…] Afghanistan : retrait mesuré des Britanniques […]

Post Comment