LOADING

Type de recherche

Les primo-formations FPSA ont eu lieu à Bourges

Partager
(Crédits : EMB)

(Crédits : EMB)

 

Les primo-formations à la mise en œuvre du nouveau fusil de précision (FPSA) SCAR-H PR se sont déroulées aux Écoles militaires de Bourges (Cher) les 28 et 29 septembre. Appuyée par la DGA et la STAT, cette phase accompagne le déploiement du remplaçant du FR-F2 dans les forces.

 

« Provenant de différentes divisions de l’armée de Terre, les tireurs ont ainsi eu l’opportunité de se former à l’utilisation d’un fusil dont les performances exceptionnelles permettront à nos tireurs de précision de surclasser leurs adversaires », soulignent les Écoles militaires de Bourges. À supposer que ce processus reprenne le principe de formation décentralisée appliqué pour les véhicules Scorpion, ce premier contingent ira à son tour instruire les tireurs de précision en régiment.

 

Évalué à 100 M€ par le ministère des Armées, le marché FPSA a été notifié le 13 décembre 2019 au groupement d’industriels OIP Sensor Systems (optique/instruments de précision) et Telefunken-Racoms (optoélectronique), associé au Belge FN Herstal (fusils/optique jour) et à l’Allemand MEN (munitions). Le bipied est quant à lui produit en Haute-Savoie par la société française PGM Précision. Les 2 620 fusils prévus, leurs accessoires et leurs munitions seront livrés d’ici à 2022.

 

Hormis l’optique Schmidt & Bender 1-8 x 24 de type « Short Sight », les tireurs de précision disposeront d’un viseur de nuit TIGRIS-IL et d’un viseur thermique TIGRIS-IR conçus par OIP Sensor Systems. Dans une section de combat, deux tireurs seront équipés d’un module IR et un seul d’un module IL. Le FPSA s’accompagne d’une gamme de munitions « optimisées » pour permettre une distance pratique de tir jusqu’à 800 m, avec une portée maximale d’emploi de 1000 m.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *