LOADING

Recherche

L’activité munitionnaire de Nexter regroupée sous la bannière “Nexter Arrowtech”

Partager

Sept ans après avoir acquis le Belge Mecar et l’Italien Simmel Difesa, Nexter regroupe l’ensemble de son activité munitionnaire sous une identité commune : Nexter Arrowtech. Une nouvelle marque pour s’affirmer face à la concurrence et devenir le leader européen des munitions.  

Vers un munitionnaire européen intégré

Avec plus de 60 clients en Europe, Afrique, Asie et au Moyen-Orient, 1085 employés et un chiffre d’affaires moyen de 300 M€ par an, dont 80% réalisés à l’export et un pic à 334 M€ en 2021, l’activité munitionnaire du groupe Nexter est désormais bien établie dans le paysage européen. Ne lui manquait finalement qu’une « griffe » unique pour poursuivre son développement en parlant d’une seule voix.

Derrière ce changement de nom, un double objectif : « consolider notre position face à la concurrence et asseoir notre position de leader européen des munitions », relève le directeur de cette nouvelle division, Dominique Guillet. Ce regroupement permettra de gagner en compétitivité, de réaliser des synergies dans la production et contribuera in fine à l’émergence d’un industriel munitionnaire intégré en Europe, « comme peut l’être Airbus dans le domaine aéronautique ».

Ce projet ambitieux, Nexter Arrowtech souhaite le porter en continuant « à innover, à gagner en flexibilité dans la production et pour répondre aux futurs besoins exprimés par nos clients », complète Dominique Guillet. Il s’agira également de miser sur KNDS, l’union avec KMW, dépourvu d’offre munitionnaire, offrant de belles perspectives de croissance.

Loin de fragiliser l’image de marque du groupe, Nexter Arrowtech participera aussi à éclairer l’identité des différentes entités. « Nous avons constaté que nos clients éprouvaient des difficultés à comprendre notre identité. Nombreux sont ceux qui sollicitent Simmel Difesa ou Mecar individuellement, sans se rendre compte qu’ils font partie du groupe Nexter », commente Dominique Gillet.

Mecar, Simmel Difesa et Nexter Munitions deviennent “Nexter Arrowtech” (Crédits : Nexter)

Un catalogue tourné vers l’innovation

Ensemble, les six sites munitionnaires de Nexter Arrowtech rassemblent plus de 250 références, toutes développées et produites en Europe. Des obus de char de 76 mm aux munitions navales de 127 mm, en passant par la munition téléscopée de 40 mm, ce catalogue couvre aujourd’hui 80% des munitions OTAN. Des solutions interopérables, donc qualifiées pour plusieurs systèmes d’armes, et utilisées par des clients de références, à commencer par ceux des marchés domestiques belge, française et italien.

Mais, si « le couple canon-munitions continuera d’être pertinent pour les cinquante prochaines années », Nexter Arrowtech est résolument orienté vers l’avenir et les nouvelles technologies. Grâce aux 8% du chiffre d’affaires réinvestis en R&D, 200 ingénieurs travaillent au quotidien sur les munitions de demain.

Ces équipes progressent sur plusieurs axes prioritaires. « L’innovation dans les prochaines années portera sur les gains de performance notamment en matière de précision et de portée, sur la multiplicité des effets pour répondre à de nouvelles menaces, mais aussi sur la juste efficacité et la réduction de la vulnérabilité de nos munitions », énumère Dominique Guillet.

En découlent des projets emblématiques, comme la munition d’artillerie guidée de 155 mm KATANA, en développement depuis 2018, la munition du char du combat du futur ASCALON, concept dévoilé cette année, ou encore des dispositifs d’amorçage miniaturisés et des solutions de protection réactives innovantes. En attendant l’apparition des concepts murissant en secret sous la nouvelle bannière.

Tags: