Une solution Safran sur l’un des projets de char léger de l’US Army

Share

Le point commun entre le Jaguar et l’un des deux projets de char léger évalués par l’US Army pour son programme « Mobile Protected Firepower » (MPF) ? Tous deux embarquent le viseur de surveillance et d’acquisition d’objectif PASEO de Safran.

Client américain oblige, Safran s’est associé avec sa filiale locale, Safran Optics 1, pour développer une nouvelle version du viseur, renommé PASEO CITV (Commanders Independent Tactical Viewer). Il est l’une des briques retenues par General Dynamics Land Systems (GDLS) pour concevoir son véhicule MPF.

En juin 2018, Safran et Safran Optics 1 s’étaient rapprochés de l’Américain Raytheon pour intégrer la caméra thermique 3rd GEN FLIR au système PASEO. Pour MPF, cette solution « Made in US » remplacerait la caméra SATIS GS retenue pour le viseur du Jaguar, qualifié l’an dernier par Safran.

« Le premier char léger MPF (…) a été livré à l’armée américaine, et les essais ont commencé », annonçait le groupe français dans son rapport d’activité 2020, publié le 1er avril. 

Le prototype MPF tel que livré en décembre 2020 par GLDS. À l’avant-plan sur la tourelle, le viseur PASEO CITV de Safran (Crédits : GDLS)

GDLS et son unique concurrent, BAE Systems, ont tous deux livré 12 prototypes de MPF à l’US Army à des fins d’évaluation. Cette campagne, menée avec le concours de de la 82e division aéroportée, doit s’achever le mois prochain.

La sélection du vainqueur et le lancement de la phase de production sont attendus pour le second semestre 2022. L’US Army prévoit la production d’un lot initial de 26 véhicules, accompagné d’une option pour 28 unités supplémentaires et le rétrofit de huit prototypes. Les premières unités seront dotées en 2025. Jusqu’à 504 chars légers pourraient être acquis pour appuyer les unités d’infanterie légère américaines.

La gamme d’optroniques de Safran équipent aujourd’hui plus de 10 000 véhicules militaires en France et ailleurs, des chars Leclerc et PT91M aux véhicules blindés à roues VBCI et LAV. Depuis juillet 2016, sa filiale américaine a également fourni plus de 4000 exemplaires du module LTLM II à l’US Army, un dérivé de la jumelle monoculaire Moskito TI.