St Cyr se fait un FILM et s’offre un Triomphe.

Share

Ce week end sera celui du 4ème Festival International du Livre Militaire organisé par les Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan. Un festival qui a pris une belle allure de croisière et qui rassemblera cette année plus d’une centaine d’auteurs, civils et militaires, écrivant sur les questions de défense et de sécurité. L’occasion pour le public de rencontrer et d’échanger avec les auteurs dont les œuvres seront présentées autour de cinq thèmes majeurs : essais et stratégie, histoire, témoignage, romans et jeunesse. En marge des séances de dédicaces, le FILM accordera également une part importante à l’image et proposera au public de découvrir une série d’exposition photographiques sur la Défense et la Sécurité. Des conférences débats seront également organisées et le festival se clôturera sur la désormais traditionnelle remise du « Prix des Cadets » décerné par les élèves officiers et « officiers-élèves » des Ecoles de St Cyr.

Le samedi 20 juillet sera également  la journée du Triomphe pour les Ecoles de St Cyr. A cette occasion, plus de 1000 élèves des trois écoles (école spéciale militaire (ESM), école militaire interarmes (EMIA) et l’école d’administration militaire – EAM) seront rassemblés devant 6000 spectateurs pour une cérémonie nocturne au cours de laquelle les futurs officiers de l’armée de Terre recevront leurs galons et, pour les nouvelles promotions, leur nom de baptême. Le Triomphe 2013 sera le dernier pour l’EAM, qui formait jusqu’à présent les élèves officiers commissaires et ceux du corps technique et administratif. L’instruction initiale de ces derniers sera désormais assurée par l’ESM et par l’EMIA, tandis que la formation de spécialité sera réalisée par l’école du commissariat des armées de Salon de Provence. Outre la cérémonie solennelle, le Triomphe représente également une fête populaire organisée plus tôt dans la journée avec une opération portes ouvertes des écoles et de nombreuses animations et démonstration dynamiques. Un spectacle remarquable qui mérite le détour par la lande bretonne…