Programme JLTV : dernière ligne droite pour le contrat du siècle

Share

Après une décennie d’attente, l’un des trois compétiteurs en lice pour le programme américain « Joint Light Tactical Vehicle » (JLTV) est sur le point de se voir attribuer ce qui restera le « contrat du siècle ». Selon le média spécialisé Military.com, le successeur du Humvee doit être officiellement annoncé par l’armée américaine cette semaine ou la semaine prochaine.
 

Le Joint Light Tactical Vehicle – JLTV, proposé par Lockheed Martin


 
En tout, ce sont non moins de 54 720 véhicules qui seront livrés à l’US Army (49 099 unités) et à l’US Marine Corps (5500 unités). Ce contrat pharaonique remplacera un tiers du parc de Humvee, pour un montant total estimé à… 30 milliards de dollars. Ou à peu près 559 000 dollars par véhicule, selon le Pentagone.
 
Ce montant unitaire, qui a largement enflé par rapport aux premières estimations, comprend les frais de recherche et développement, les « frais généraux », ainsi que les équipements additionnels, tels que les radios, l’armement et le blindage. Selon les officiels américains, le coût de fabrication d’un véhicule « nu » sera d’environ 250 000 dollars.
 

Oshkosh propose son Light Tactical All-Terrain Vehicle – L-ATV


 
Ce serait donc l’aboutissement d’un long programme de sélection. Trois entreprises américaines avaient été choisies en Août 2012 pour l’ultime phase de développement : AM General (constructeur historique du Humvee), Oshkosh Corp. (à la base du célèbre M-ATV, déployé en Afghanistan), et le géant de la défense Lockheed Martin. Chacun a depuis livré 22 exemplaires de leurs véhicules respectifs pour une phase de test censée se conclure en novembre prochain.
 
Fort de l’expérience acquise grâce au Humvee, AM General propose son « Blast-Resistant Vehicle – Off Road », ou BRV-O. Ce dernier est construit autour d’un habitacle blindé, réalisé en partenariat avec Plasan. Équipé d’un moteur GEP Optimizer 3200 de 3.2l, il permet d’économiser 20% de consommation d’essence et pèse 86 kilos en moins que le moteur du Humvee.
 

Le Blast-Resistant Vehicle – Off Road (BRV-O) d’AM General


 
Le JLTV de Lockheed Martin, quant à lui, est propulsé par un moteur diesel Cummins couplé à une transmission Allison. Meritor Inc. y a également monté un système de suspensions ProTec Series 30 HMIS. Oshkosh a su tirer profit de la connaissance accumulée avec d’autres plateformes pour proposer son Light Tactical All-Terrain Vehicle (L-ATV), qui ressemble d’ailleurs à une version « light » de son M-ATV. Oshkosh a par ailleurs équipé son projet d’un moteur diesel V8 Duramax dont la puissance a été volontairement diminuée afin d’améliorer la fiabilité et permettre de futures améliorations.
 
Qui, d’AM General, d’Oshkosh Corp., ou de Lockheed Martin sera choisi pour construire les 17 000 premiers modèles de production ? Réponse, normalement, d’ici une semaine.