Les guerres napoléoniennes s'exposent à Versailles

Share

Un bien intéressant personnage que ce Louis-François Lejeune (1775-1848). Apprenti artiste, il s’engage dans l’arme du génie et devient l’aide de camp d’Alexandre Berthier, chef de l’état major de Napoléon Bonaparte. Il est de toutes les guerres: Marengo, Austerlitz, Saragosse, La Moskova… Il est à la fois acteur, officier reconnu pour ses qualités d’observations et sa précision mathématique, et grand reporter avant l’heure: il peint avec minutie les grandes batailles. Peintre, combattant, parfois espion, il est le témoin privilégié d’une époque: pas moins de 17 campagnes, 12 coups d’éclats et 11 blessures d’après son dossier militaire! Il sera nommé général, quittera les armes à 60 ans pour devenir directeur de l’école des Beaux-Arts de Toulouse, où il deviendra maire.

Le Château de Versailles s’est replongé au plus profond de ses archives pour ressortir les tableaux de cet artiste méconnu. L’exposition est inédite et elle vaut le détour. De simples esquisses aux fresques gigantesques, un plongeon dans cette période riche de l’histoire militaire française.

Les guerres de Napoléon. Louis François Lejeune, général et peintre (1755-1848). Du 14 février au 13 mai 2012. Aile nord du château de Versailles, Salles d’Afrique. Ouverture : jusqu’au 31 mars tous les jours (sauf le lundi) de 9 h à 17 h 30 à partir du 1er avril jusqu’à 18 h 30. www.chateauversailles.fr