Des prévisions hasardeuses

Share

Le char Leclerc produit par le groupe français Nexter Systems.

Devrait-on croire, et les payer au prix fort, ces rapports annuels qui prévoient les ventes de matériel militaire? FOB ne le pense pas, car même si ces rapports sont certainement de bonne foi, les conflits et les réactions gouvernementales concomitantes se sont montrés totalement imprévisibles depuis le début du 21ème siècle, rendant toutes prévisions des marchés militaires peu fiables.

Si l’on regarde, par exemple, le marché des chars de combat principal, MBT (« main battle tank »), un rapport annuel “The Market for Tanks” publié au début de ce mois par une firme étasunienne d’intelligence économique, Forecast International Weapons Group, basée à Newtown, Conn., prévoit que plus de 3 800 chars d’une valeur de plus de 17,2Mds$US (15,3Mds€) seront produits d’ici 2025, avec les moins chers tels que le T-90 russe et sa version indienne T-90S, l’Al-Khalid pakistanais ou le Type 98 chinois comptant pour 53,7% de tous les nouveaux MBT produits au monde.

Mais cette même firme prévoyait le double il y a dix ans pour la période 2005-2014 – plus de 8 100 MBT d’une valeur excédant 33Mds$US – se ravisant à la baisse en 2007 pour la période 2007-2016 en annonçant une production de 7 600 nouveaux MBT d’une valeur de 31,5Mds$US, ce qui représentait deux fois plus que ce qu’elle prédit aujourd’hui en 2016 pour les 10 ans à venir.

Mordor Intelligence, un centre indien de recherche de marchés, basé à Hyderabad, publie pour sa part des chiffres très différents, prévoyant que le nombre de MBT produits d’ici 2020 « excédera 3 000 unités ». Il est cependant d’accord avec le centre étasunien que le Pakistan, la Chine, la Russie et l’Inde seront les acteurs principaux produisant « plus de la moitié » de ces nouveaux MBT.

Est-il possible de savoir exactement combien de MBT ont été produits à ce jour? En fouillant sur le net, nous avons découvert par hasard un site web très interessant et un peu mystérieux, Deagel.com, qui se décrit comme « un guide de matériel miliaire et d’aviation civile ». Personne ne semble savoir qui en est responsable – une très grande proportion de sa photothèque, très complète d’ailleurs, met en scène des équipements russes, mais il utilise une orthographe américaine et spécifie que « nous ne sommes liés d’aucune façon, manière ou forme à quelque gouvernement que ce soit ». Le site existe depuis plus de 10 ans et affirme que ses « données ont été compilées en utilisant les informations trouvables sur internet issues de gouvernements, du Registre des Nations Unies sur les Armes Conventionnelles, des médias d’information internet et des donneurs d’ordre tels que Boeing, Airbus, Lockheed Martin et d’autres ». D’après ce site, un nombre très spécifique de 4 164 chars aura été produit dans le monde entre 1992 et 2019. Il spécifie que « l’année de référence pour chaque commande est basée sur la date du contrat quand celle-ci est disponible, sinon la date de référence est celle de la première livraison ».

Ci-bas quelques tableaux trouvés sur le site Deagle.

Celui-ci montre le nombre de chaque type de MBT et le nombre de commandes enregistré pour chacun entre 1992 et 2015 :

Un M60A3. D’après Deagel il y a plus de M60 dans le monde que n’importe quel autre char principal de combat. Crédit: Defense Visual Information Center

Ce tableau montre les principaux pays exportateurs de MBT :

L’Allemagne et les Etats-Unis, qui produisent les chars dernière génération et hautement technologique au prix élevés, continue a dominer le marché d’après ces données. La Russie prend la 3ème place, l’Inde et la Chine sont 9ème et 10ème mais le Pakistan ne figure même parmi les premiers 22.


Un Leopard 2 A7. Crédit photo: Krauss Maffei Wegmann

Ce tableau montre les principaux acheteurs potentiels de MBT :

Et voilà. Le temps dira laquelle de ces prévisions étaient la plus proche de la vérité.