Des canons automoteurs ATMOS 2000 supplémentaires pour la Thaïlande?

Share

Elbit Systems, l’un des géants de l’industrie de défense israélienne, a officialisé aujourd’hui un contrat d’un montant de 24 millions d’euros (US$27M) pour la livraison de canons automoteurs et de systèmes de contrôle et de commande. Signé avec un « pays d’Asie-Pacifique » non dévoilé, ce contrat inclut la livraison de systèmes ATMOS 2000 et sera exécuté sur une période de trois ans.
 

Un canon automoteur ATMOS 2000 repéré en Thaïlande en mars 2015


 
L’ATMOS 2000 (Autonomous Truck Mounted howitzer System) est un canon automoteur de calibre 155mm fabriqué par Soltam Systems, filiale d’Elbit Systems depuis 2010. L’ATMOS est équipé d’un système entièrement informatisé, fournissant un contrôle automatique et une acquisition précise de la cible. Il est proposé en deux calibres, 39 et 52, le second permettant d’atteindre une portée de tir maximale de 41 km. L’ATMOS 2000 transporte un total de 27 munitions de 155mm et est opéré par un équipage de 4 hommes. Ce canon offre une cadence de tir de 4 à 9 coups par minute.
 
Quant au client Asiatique à l’identité non divulgué, pourrait-il s’agir de la Thaïlande ?
 
Faisant suite aux rumeurs de contrats apparues dés 2012, de nombreuses photos ont commencé à filtrer en mars 2015, montrant des canons ATMOS 2000 déployés sur le sol thaïlandais. Selon les rumeurs, le pays asiatique aurait acheté pas moins de 18 canons automoteurs israéliens, la possibilité d’une production locale ayant même été évoquée.  De même, selon Elbit, ce contrat est « un contrat de suivi pour ce client », ce qui confirmerait de précédentes livraisons. Toujours selon Elbit « La décision du client de commander des quantités supplémentaires en vertu de ce contrat renforce la position d’Elbit Systems (…) ». La Thaïlande étant le seul pays asiatique supposément client de l’ATMOS, le doute n’est presque plus permis quant à l’identité du « pays d’Asie-Pacifique ».
 
Si cela devait être confirmé par la voie officielle, la Thaïlande opérerait donc deux plateformes d’artillerie sensiblement équivalentes, son armée étant déjà dotée d’une batterie de six Caesar, livrés par Nexter en 2008.