Dernier round pour le TLVS allemand?

Share

Tout vient à point… la suite, vous la connaissez. Un dicton – malheureusement – récurrent au sein de l’industrie de défense mais qui pourrait bientôt sourire à MBDA et Lockheed Martin. Après une attente interminable, les deux comparses sont enfin autorisés à soumettre une seconde proposition finale (RFP) pour le programme allemand de défense antiaérienne « Taktisches Luftverteidigungssystem » (TLVS).
 

Le système MEADS, proposé par MBDA et Lockheed Martin pour le programme TLVS
(Crédit photo: MBDA/Lockheed Martin)


 
Réunis en mars dernier au sein de la coentreprise TLVS GmbH, MBDA et Lockheed Martin vont maintenant pouvoir réviser leur copie et se pencher à nouveau sur la définition des contraintes techniques et budgétaires. Avec cette nouvelle phase, Berlin veut « donner du temps au temps », estimant que le maintien d’une trajectoire prometteuse est plus important qu’une présentation rapide et potentiellement bâclée de résultats.
 
« La phase de négociations approfondies a renforcé notre compréhension commune des risques et des solutions possibles et veillera à ce que l’appel d’offres pour TLVS réponde pleinement aux exigences du BAAINBw », a déclaré Gregory Kee, co-directeur général de TLVS GmbH.
 
« La nouvelle demande est basée sur le premier appel d’offres. Elle reflète les résultats des négociations menées jusqu’à présent et aborde les besoins en matière d’Agenda Rustüng [littéralement ‘Agenda de l’armement’]. L’Agenda Rustüng se concentre entre autres sur les capacités militaires requises dans le processus d’achat, sur une nouvelle forme de gestion des risques et favorise la transparence des procédures d’achat dans le but de garantir la passation des marchés », explique Dietmar Thelen, co-directeur général de TLVS GmbH. Réformer les processus d’acquisition de la Bundeswehr est en effet l’un des leitmotiv de la ministre de la Défense allemande, Ursula Von Der Leyen, qui souhaite illustrer la réussite de « son » Agenda Rustüng avec un programme majeur tel que TLVS.
 
Développé à partir du programme MEADS (Medium Extended Air Defense System), le système proposé par TLVS GmbH est l’un des plus avancé au monde, notamment grâce à son architecture ouverte et à sa capacité « Plug-and-Fight ». Une fois opérationnel avec la Bundeswehr, il deviendrait le premier système de défense antiaérienne doté d’une fonctionnalité native de couverture à 360°.
 
Alors, « Tout vient à point » coiffera-t-il « Jamais deux sans trois » au poteau ? Réponse en 2019 avec la signature en bonne et due forme d’un contrat d’acquisition, espère TLVS GmbH. Reste à attendre le feu vert final du Bundestag, responsable du vote des financements nécessaires. En espérant que l’essai soit transformé rapidement car, dans l’ombre, Raytheon, associée avec Rheinmetall, guette le moindre faux pas pour proposer la modernisation des systèmes Patriot de la force aérienne allemande.