Belgique : feu vert pour l’acquisition d’hélicoptères légers pour la Défense et la Police Fédérale

Crédits : Défense belge

Share

Le gouvernement belge a donné aujourd’hui son aval pour l’acquisition d’hélicoptères utilitaires légers (LUH) au profit de la Défense et de la Police Fédérale. Une opération qui sera conduite via l’Agence OTAN de soutien et d’acquisition (NSPA). 

Des 20 hélicoptères bientôt acquis, 15 remplaceront les NH90 et A109 de la Composante Air tandis que les cinq autres viendront renouveler la flotte de la Police Fédérale. « Travailler avec les mêmes appareils permet une coopération plus approfondie en termes d’appui technique, de formation, et d’exécution de certaines missions entre la Défense et la Police Fédérale », souligne le ministère de la Défense par voie de communiqué. 

« Grâce à cet achat, la Défense disposera dans les années à venir d’une capacité de transport aérien tactique performante pour les Opérations Spéciales et d’une capacité d’évacuation sanitaire par voie aérienne », complète le ministère.

L’investissement, estimé jusqu’à présent à 250 M€ pour la tranche allouée à la Défense, comprendra un contrat de soutien pour une période initiale de cinq ans. Les premiers exemplaires « devraient être livrés en 2026 ». 

Le modèle retenu n’a pas été officialisé, mais plusieurs fuites dans la presse font état d’une victoire du H145M produit en Allemagne par Airbus Helicopters. Un modèle que le voisin luxembourgeois avait lui aussi choisi d’acquérir par l’intermédiaire de la NSPA.