Baptême du feu allemand !

Share

Depuis une semaine, quatre Tigre UHT du Kampfhübschrauber Regiment 36 de Fritzlar, sont à pied d’œuvre en Afghanistan. C’est une double première pour  l’Allemagne : il s’agit non seulement du premier déploiement  opérationnel d’hélicoptères de combat à la croix noire, mais aussi et bien sûr de la première participation au combat des Tigre de la version UHT. L’Allemagne a acheté 80 expemplaires de cet hélicoptère avant tout taillé pour le combat anti char, avec un viseur de mat Osiris et des missiles permettant des engagements à  longue distance, plus de cinq kilomètres.

Les appareils sont basés à Camp Marmal, à proximité de Mazar-e-Sharif où est concentré le contingent allemand. Bien que le nord de l’Afghanistan soit notablement plus calme que le sud ou l’est du pays, la zone reste d’importance : c’est par elle que passe le principal axe de passage entre Kaboul et l’Ouzbekistan, un axe logistique de première importance pour l’Otan.

Ce déploiement est l’aboutissement de deux ans de préparation et d’hésitations politiques. Mais il ne s’agit pas pour autant de la fin de l’histoire : il faudra encore attendre quelques semaines pour que les appareils puissent véritablement intervenir en opération.  D’ici là, les équipages et les appareils devront être qualifiés à l’issue de campagnes de tir. 

Le Tigre UHT est équipé de roquettes et de mitrailleuses de 12,7mm en nacelles. A la différence du HAP français, présent depuis plusieurs années dans le pays, il ne dispose pas du canon de 30mm en tourelle. Ce sera pour les allemands un handicap certain : les équipages français expliquent se servir de leur canon dans 90% des ouvertures de feu, en mettant à profit la capacité de tirer avec une très grande précision à 90° de l’axe d’avancement de l’appareil. Une manière de faire qui permet de cercler autour de la cible et de la garder sous le feu sans jamais la quitter des yeux et sans jamais s’en approcher. Le Tigre UHT utilisant ses mitrailleuses devra tirer à la manière d’un avion, en avançant vers la cible qui plus est avec la portée très inférieure de la 12,7mm par rapport au canon de 30mm. Les Allemands évoquent parfois la possibilité de modifier leurs appareils en les équipant d’une tourelle dans le nez. Une manière paradoxale de réinventer le Tigre HAD en quelque sorte… L’expérience afghane qui débute fera peut-être évoluer cette question dans un sens ou dans l’autre…

2 Comments

Baptême du feu allemand ! | Veille Défense | Scoop.it 28 décembre, 2012 - 10:13

[…] Depuis une semaine, quatre Tigre UHT du Kampfhübschrauber Regiment 36 de Fritzlar, sont à pied d’œuvre en Afghanistan. C’est une double première pour l’Allemagne : il s’agit non seulement du premier déploiement opérationnel d’hélicoptères de combat à la croix noire, mais aussi et bien sûr de la première participation au combat des Tigre de la version UHT. Le Tigre UHT est équipé de roquettes et de mitrailleuses de 12,7mm en nacelles. A la différence du HAP français, présent depuis plusieurs années dans le pays, il ne dispose pas du canon de 30mm en tourelle. Ce sera pour les allemands un handicap certain : les équipages français expliquent se servir de leur canon dans 90% des ouvertures de feu, en mettant à profit la capacité de tirer avec une très grande précision à 90° de l’axe d’avancement de l’appareil.  […]

titiboo90 2 janvier, 2013 - 12:58

Compte tenu de ce nouveau déploiement, quand les Allemands se retireront-ils d’Afghanistan ?

Post Comment