XP2: Baby VBCI ou super VAB ?

Share
« Le XP2 est une alliance entre le VBCI et le VAB » : c’est la description que l’on pouvait entendre sur le stand Nexter à Londres lors du salon DSEi (13-16 septembre) où la société française dévoilait son nouveau né.

 Véhicule monocoque 6X6 (contre 8X8 pour le VBCI), la bête pèse 23 tonnes (près de 30 pour le VBCI) avec un étrange air de ressemblance avec son aîné, mais en plus ramassé. « Il s’agit bien un démonstrateur technologique, et non la solution pour le programme VBMR », tient à préciser Nexter.

 Reste qu’avec ce nouveau concept, c’est bien cet appel d’offre attendu en 2012 que semble explorer le constructeur du VBCI. Affichant la taille d’un VAB, dont le programme VBMR vise à donner un remplaçant, capable d’emporter un groupe de combat de neuf Felin équipés (plus un équipage de deux personnes), le XP2 a aussi été pensé pour offrir un coût d’acquisition le plus bas possible. Pour le programme VBMR, on parle d’un million d’euros par véhicule, hors tourelle.

 Le XP2 a aussi été pensé pour être modulaire, réaménageable avec l’ajout possible de kits d’amélioration. Muni de surprotections (anti-mines, balistiques…), Nexter réussi à atteindre le niveau de résistance du VBCI (stanag 4 Otan). Un tour de force, pour un encombrement réduit tout en conservant le même confort intérieur que son aîné. D’autres kits sont d’ors et déjà prévus, comme un version Resevac, un système de caméras pour une vision panoramique extérieure, une tourelle 12.7 mm ou ARX 20, un système anti-cocktail Molotov, une cage anti-RPG… Reste que les capacités ont été revues à la baisse pour arriver à cette taille. Notamment en termes de mobilité et de franchissement, le VBCI ayant été conçu pour évoluer avec le char Leclerc.

 De même, le XP2 est destiné à assurer des missions de 48 heures, contre 72h pour son aîné. Le démonstrateur devrait être bientôt prêté pour évaluation à l’armée de terre française. La présentation du XP2 à DSEi montre les ambitions de Nexter à l’export, dans une période de rapprochement franco-britannique, alors même que Londres est en pleine réflexion sur le FRES UV (Utility Vehicle).