LOADING

Recherche

Vers le remplacement des Super Puma “gouvernementaux”

Partager

C’est l’une des petites « surprises » du projet de loi de finances 2022 : le ministère des Armées projette d’engager le remplacement des Super Puma de l’escadron de transport 60, unité notamment chargée de transporter les hautes autorités gouvernementales.

Implanté sur la base aérienne 107 de Villacoublay (Yvelines), l’ET 60 dispose depuis une quinzaine d’années de trois Super Puma principalement destinés au transport des hautes autorités gouvernementales et aux évacuations sanitaires.

Ces hélicoptères vieillissants, hérités de l’escadron d’hélicoptères 3/67 Parisis, seraient à terme remplacés par autant d’appareils d’un modèle plus récent, scénario déjà évoqué en septembre dernier. Le PLF 2022 fixe la commande de ces « Hélicoptères à usage gouvernemental » (HUG) à l’an prochain.

Le ministère envisage d’y allouer plus de 156 M€ en autorisations d’engagement l’an prochain, une enveloppe considérable dont le règlement interviendra après 2025. Le calendrier de livraisons n’est pas encore connu.

Une autre opération bien plus conséquente se profile également dans le segment du transport tactique. Baptisée « Avion de transport d’assaut du segment médian » (ATASM), elle annonce le renouvellement des flottes d’avions tactiques hors A400M d’ici à 2040. Étant donné l’horizon fixé, le ministère des Armées n’a pour l’instant détaillé ni le calendrier, ni les cibles, ni le budget.

Tags: