RUAG Defence France livrera des simulateurs SATIS à la Lituanie

Entraînement sur le simulateur de tir SITTAL pour ces cavaliers du 4e régiment de chasseurs (Crédits : 4e RCh)

Share

Deux ans après le Danemark, la Lituanie a à son tour retenu la solution SATIS de RUAG Defence France, filiale du groupe suisse RUAG International. Un « contrat important » décroché suite à un appel d’offres international et signé le 17 mars avec les forces armées lituaniennes.

Le simulateur de tir SATIS, pour « Small Arms Training Indoor Simulator », est une évolution du système SITTAL déployé dans une cinquantaine de garnisons françaises. Selon RUAG, la version lituanienne « bénéficie de nombreuses améliorations ». Mobile, elle permettra d’entraîner jusqu’à 10 soldats lors de scénarios personnalisables et gérés par une intelligence artificielle.

SATIS inclut également un dispositif d’After Action Review (AAR) automatisé « pour améliorer l’évaluation de tous les paramètres et résultats de tir ». D’après l’avis de marché diffusé en février, la Lituanie recevra un total de 16 systèmes. Montant de l’opération : environ 3,5 M€.

« Grâce à ce nouveau contrat, RUAG Simulation & Training renforce encore sa position de référence dans le secteur des simulateurs de combat », commente l’entreprise suisse. RUAG S&T, 500 employés pour un chiffre d’affaires annuel de 90 M€, est en cours de rachat par le groupe Thales. Complémentaires, leurs portfolios devraient être réunis au cours du premier semestre 2022.