les FS à l'honneur! Discours du ministre de la Défense durant le SOFINS

Share

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et le général Grégoire de Saint-Quentin, commandant du COS (GCOS) (Photo : FOB)


 
Lors de l’édition 2015 du salon des Forces Spéciales SOFINS qui s’est tenu cette semaine au camp de Souge, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, s’est exprimé à propos de l’importance de cet évènement, qui s’est tenu pour la première fois en 2013 ainsi que sur l’importance sans cesse croissante des forces spéciales
J’observe avec satisfaction que l’attractivité de l’événement s’est renforcée. 156 entreprises exposantes sont présentes cette année, soit 50% de plus qu’il y a deux ans. Vingt start-up sélectionnées pour leurs produits innovants ont par ailleurs été invitées. J’espère que ce salon contribuera à leur développement.
Le ministre a également souligné le nombre important de délégations étrangères, officiers supérieurs ou opérateurs des Forces Spéciales de pays européens, africains ou asiatiques.
Je me félicite aussi de sa dimension internationale : plus de 40 délégations étrangères sont présentes aujourd’hui. Aux côtés de partenaires plus traditionnels, je tiens à souligner la présence de certains de nos alliés durement engagés dans la lutte contre le terrorisme.
L’importance des Forces Spéciales dans la stratégie française a fait l’objet d’une attention particulière du ministre, qui a notamment mentionné une augmentation d’effectif, un remplacement des véhicules terrestres et une rénovation des moyens aériens.
Le renforcement des effectifs des unités, le lancement des programmes de remplacement des vecteurs terrestres et la rénovation du parc aéronautique ont été initiés dans cette perspective, et se poursuivent avec des ressources financières à la hauteur de nos ambitions.
Les différents secteurs où les besoins des opérations spéciales se font sentir ont été identifiés par le ministre comme étant l’équipement individuel (notamment en ce qui concerne l’optronique), l’aéromobilité et les systèmes d’information et de communication.
Dans ce contexte, nous sommes appelés à conduire un triple effort : premièrement au profit de nos hommes et de leur équipement individuel, optronique notamment ; deuxièmement au profit de leur aéromobilité ; troisièmement au profit de la fiabilisation de la boucle de décision, qui nécessite de pouvoir disposer de systèmes d’information et de communication redondants.
Jean-Yves Le Drian a terminé son discours en espérant que cette édition du SOFINS soit une réussite et qu’une troisième édition puisse voir le jour.
Texte intégral du Discours du ministre de la Défense pour le salon d’armement des forces spéciales