Le programme TLVS retardé, la branche allemande de MBDA devra « se restructurer »

Share

MBDA Deutschland sera contraint de « se restructurer », annonçait son directeur général, Thomas Gottschild, dans un communiqué diffusé la semaine dernière. En cause, un nouveau report du programme TLVS* de remplacement des batteries sol-air Patriot de la Bundeswehr, sujet critique pour la branche allemande du missilier européen.

Sélectionné en 2015, le consortium TLVS GmbH formé par MBDA Deutschland et l’Américain Lockheed Martin espérait une notification pour l’an prochain. Le consortium TLVS GmbH a remis une offre finale en août dernier et depuis évaluée par l’Office fédéral des équipements, des technologies de l’information et du soutien en service de la Bundeswehr (BAAINBw). L’intercepteur secondaire, le missile IRIS-T SL, doit encore faire l’objet d’une offre de la part de l’industriel concerné, Diehl Defence. Selon le dernier rapport sur l’avancée des principales opérations d’armement allemandes, cette offre est en théorie attendue pour la mi-décembre.

Paré au décollage, TLVS voit pourtant son envol être reporté de manière significative. Le budget pour 2021 de la Bundeswehr, approuvé le 26 novembre par le Bundestag, ne contient en effet qu’une ligne symbolique de 2 M€ pour ce programme. Loin, très loin des promesses d’engagement nécessaires pour formaliser un lancement en réalisation.

Raison invoquée par le ministère de la Défense allemand : une réévaluation complète de la capacité de défense anti-aérienne du pays. « La poursuite de TLVS et de la procédure d’attribution concernant l’IRIS-T SL et donc le programme dans l’ensemble, cependant, doivent être évalués à la lumière du processus législatif budgétaire », révèle le rapport, selon lequel « aucun budget ni engagement n’ont été prévus pour le projet [de loi de finances pour 2021] ». Les résultats de cette évaluation et la faisabilité financière du projet « doivent être pris en compte pour décider de poursuivre ou non la procédure d’attribution », ajoute le ministère de la Défense. Selon MBDA, les résultats de cette nouvelle évaluation « devraient être disponibles dans les premiers mois de l’an prochain ».

Le système proposé par MBDA et Lockheed Martin pour le programme TLVS, évolution du Medium Extended Air Defense System (Crédits : MBDA Deutschland)

Ce nouveau contretemps, de même qu’un retard dans la procédure de transfert technologique avec les États-Unis, « signifie que l’examen parlementaire n’est plus envisageable durant le premier semestre 2021 ». Soit un timing qui n’est en rien favorable à une notification rapide, les Allemands étant appelés aux urnes en septembre prochain pour les élections fédérales. L’éventuel rabattage des cartes qui en découlerait risque à son tour de reléguer toute décision à propos de TLVS au second plan pour plusieurs mois supplémentaires.

« Nous prenons note du report de la décision. Malgré une offre mature, les fonds budgétaires nécessaires pour le TLVS ne sont indiqués ni pour 2021 ni dans le plan financier à moyen terme », souligne Gottschild, aux manettes de la filiale allemande depuis juillet 2016.

« En raison de ce revirement, nous sommes obligés de restructurer l’entreprise. Les mesures nécessaires sont en cours d’élaboration et seront discutées dans les prochaines semaines avec les instances responsables, le comité d’entreprise, les dirigeants et les représentants du client. Cela inclut une discussion sur l’opportunité de poursuivre la procédure d’attribution de TLVS et de maintenir des compétences clés dans le domaine de la défense aérienne en Allemagne », ajoute-t-il.

Bien que non détaillée, cette restructuration résonne comme un possible coup d’arrêt pour le développement de TLVS, dans lequel MBDA Deutschland a déjà investi 150 M€ ces cinq dernières années. De l’avenir du programme dépendent des questions de compétitivité, de maintien des savoir-faire mais aussi de sauvegarde des emplois. Au sein de la filiale premièrement, qui a détaché 150 de ses 1300 employés sur ce seul programme. Dans la filière défense allemande ensuite, pour qui TLVS était annonciateur de la création de jusqu’à 6000 nouveaux emplois parmi les 80 entreprises de la chaine de sous-traitance, pour sur le sol allemand.

*Taktisches Luftverteidigungssystem

Image : MBDA Deutschland