Des solutions NRBC de Bertin retenues par l’armée norvégienne

Share

Le groupe français Bertin Technologies fournira des systèmes NRBC* aux forces armées norvégiennes, un succès engrangé via sa filiale finlandaise. 

Pour Bertin, l’acquisition du finlandais Environics réalisée fin 2022 est un pari gagné. Cette filiale rebaptisée Bertin Environics vient de décrocher un contrat de plus de 17 M€ pour la livraison de kits d’escouade NRBC aux forces, fruit d’un appel d’offres international conduit par l’Agence norvégienne du matériel de défense (NDMA).

« Dans le contexte sécuritaire complexe d’aujourd’hui, il est plus important que jamais que la capacité des forces armées à détecter et à gérer les incidents impliquant des substances dangereuses soit maintenue et renforcée », déclare pour l’occasion Tomas Beck, en charge des capacités terrestres au sein de la NDMA.

« Ensemble, nous sommes plus forts, ce contrat est un excellent exemple des synergies que nous avons pu développer. En combinant le portefeuille NRBC du groupe Bertin, nous pouvons fournir la solution NRBC la plus complète à nos clients exigeants », souligne la responsable des produits NRBC de Bertin Technologies, Kirsi Hedman. 

Le kit NRBC retenu par la Norvège repose essentiellement sur les systèmes portatifs ChemProX et SaphyRad MS. Le premier détecte et classifie les agents de guerre chimiques et substances chimiques industrielles. Compact, il peut être monté sur un drone ou un robot et intègre des fonctionnalités de simulation et de connectivité. Radiomètre multisondes, le second mesure le débit de dose gamma et détecte la contamination radioactive. Tous deux sont complétés de papiers détecteurs et d’un kit de marquage conçu par le client. 

Les livraisons devraient démarrer l’an prochain. Cet accord-cadre d’une durée de sept ans est également ouvert à d’autres opérateurs étatiques telles que les forces de police et la Direction de la protection civile et de la planification d’urgence, complète la NDMA.

*Nucléaire, Radiologique, Bactériologique, Chimique

Crédits image : armée de Terre norvégienne